AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LE BUGALED-BREIZH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwenny
Fait son p'tit bout de ch'min
Fait son p'tit bout de ch'min


Féminin
Nombre de messages : 1341
Age : 44
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: LE BUGALED-BREIZH   Ven 15 Avr - 16:49

PIECES A CONVICTION


C'était une émission proposée par France 3 hier soir, elle avait pour objet le naufrage du chalutier le "Bugaled-Breizh" au large du cap Lizard.

C'est effrayant, l'Angleterre continue à nier ce qui est évident pour tout le monde. Les journalistes qui ont suivi l'affaire ont montré les preuves évidentes, tes témoignages accablants et pourtant rien est fait.

Pour ceux qui n'ont pas suivi l'affaire, ce chalutier a sombré en à peine 2 ou 3 minutes, il a juste eu le temps d'avertir un autre chalutier qu'il "chavirait". En arrivant l'autre chalutier à aperçu un hélicoptère qui s'est vite éloigné. Dans les parages, au moins 5 sous-marins si je me rapelle bien : un italien, un français, un hollandais et deux anglais.

Le chalutier n'a pas été percuté, mais comme il pêchait, ses filets étaient en profondeur, et un des sous-marin anglais se serait pri dans l'un des câbles et aurait attiré le chalutier dans le fond. Deux corps ont mystérieusement disparus.

Par ailleurs les angais qui nient qu'il y ait eu deux sous-marins anglais, nie aussi le fait que l'un de ses sous-marin soit rentré plus tôt que prévu pour avaries et qu'il est des traces de cables sur sa coque
.
Comme je vous le disait une histoire écoeurante...

IMAGINEZ LES FAMILLES DES VICTIMES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CC
On me dit : Oui Chef !
On me dit : Oui Chef !


Féminin
Nombre de messages : 72909
Age : 51
Localisation : Essonne - 91
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: LE BUGALED-BREIZH   Ven 15 Avr - 19:25

Je connais un peu l'affaire et c'est vrai qu'il y a des choses qui me révolte, comme on dit le secret défense est plus fort que la vérité...

Trois marins sont morts et deux autres ont été portés disparus lors de ce naufrage qui a eu lieu dans une zone d'exercices militaires multinationaux avec plusieurs sous-marins. L'hypothèse d'un abordage avec un bateau militaire, a toujours été démentie par les plus hautes autorités militaires brestoises...

Je crois que le"mystère" restera toujours bien épais !!! SECRET MILITAIRE OBLIGE...

Ca me donne la nausée... Shit

Comment voulez vous que les familles puissent arriver à commencer leur deuil ??? On leur ment depuis le début...

_________________

«Il te restera toujours tes rêves pour réinventer le monde que l’on t’a confisqué.»

Yasmina Khadra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenny
Fait son p'tit bout de ch'min
Fait son p'tit bout de ch'min


Féminin
Nombre de messages : 1341
Age : 44
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: Re: LE BUGALED-BREIZH   Sam 16 Avr - 1:03

Je crois que le"mystère" restera toujours bien épais !!! SECRET MILITAIRE OBLIGE...

Aprés avoir vu l'émission, le mystère est levé, seulement le mensonge fausse tout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CC
On me dit : Oui Chef !
On me dit : Oui Chef !


Féminin
Nombre de messages : 72909
Age : 51
Localisation : Essonne - 91
Date d'inscription : 08/03/2005

MessageSujet: Re: LE BUGALED-BREIZH   Jeu 21 Sep - 10:43

Bugaled Breizh: la thèse du sous-marin confirmée selon Le Point


Un sous-marin est bien à l'origine du naufrage du Bugaled Breizh après la découverte, par des experts, de traces de titane sur les câbles du chalutier, selon l'hebdomadaire Le Point à paraître jeudi.

"Ce sont des peintures à base de titane qui recouvrent la coque des sous-marins", explique Le Point. Selon l'hebdomadaire, le Laboratoire national d'essais de Trappes, en charge d'une expertise, a décélé des traces de ce matériau sur les câbles reliant le bateau à son chalut.

"L'origine de l'élément titane reste inexpliquée", souligneraient dans leur rapport les experts cités par l'hebdomadaire.

Interrogé par l'AFP, Me Christian Bergot, avocat des familles des cinq marins disparus, a confirmé que le rapport cité par Le Point "mentionnait des traces de titane sur le câble babord". "Je n'ai pas aujourd'hui suffisamment d'éléments sur le plan technique pour faire le lien entre titane et sous-marin", a-t-il toutefois indiqué.

De son côté, Rémy Gloaguen, frère de l'une des victimes, a indiqué qu'il s'agissait là "d'une bonne nouvelle confirmant l'hypothèse émise par les familles des victimes dès le premier jour du drame, dans l'attente d'une confirmation du juge d'instruction".

Dans une note en date du 11 août, le juge Richard Foltzer indiquait que compte tenu des conclusions déposées par des experts, "il apparaît de plus en plus important d'examiner avec toute la compétence et la technicité nécessaire l'hypothèse d'un bâtiment sous-marin qui se serait pris dans l'une, voire dans les deux fûnes (câbles NDLR) du train de pêche du Bugaled Breizh".

Le chalutier de Loctudy (Finistère) avait coulé le 15 janvier 2004 en quelques minutes avec ses 5 membres d'équipage au large du cap Lizard (Grande-Bretagne), dans une zone où se déroulaient des manoeuvres militaires internationales impliquant notamment des sous-marins.

_________________

«Il te restera toujours tes rêves pour réinventer le monde que l’on t’a confisqué.»

Yasmina Khadra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorsi
Plus diplômate que moi tu meurs...
Plus diplômate que moi tu meurs...


Féminin
Nombre de messages : 54181
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: LE BUGALED-BREIZH   Ven 22 Sep - 17:57

c'était à prévoir vu le temps que les autorités ont mises avant de sortir le bateau des eaux....de toute façon pour raison diplomatique, ça n'ira pas loin !!!!

y'a de quoi être écoeuré !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorsi
Plus diplômate que moi tu meurs...
Plus diplômate que moi tu meurs...


Féminin
Nombre de messages : 54181
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: LE BUGALED-BREIZH   Jeu 28 Sep - 12:38

Un sous-marin est-il responsable du naufrage du Bugaled Breizh , ce chalutier breton ayant coulé le 15 janvier 2004 en moins d'une minute au large du cap Lizard, dans la Manche, avec cinq hommes à bord ? Alors que les derniers éléments de l'enquête confortent cette thèse ­ la découverte de titane sur un des câbles du chalut ­, les parties civiles accusent le gouvernement de freiner des deux pieds les investigations en ce sens. «J'ai le sentiment profond qu'on fait tout pour que la vérité ne se découvre pas, a déclaré hier Christian Bergot, avocat des familles. A chaque fois qu'il y a une avancée, on retrouve la ministre de la Défense, relayée par la procureure de Quimper, qui mettent les freins.»
Titane. L'avocat en veut pour preuve les déclarations d'Anne Kayanakis, procureure à Quimper, qui a relativisé la portée de la présence de titane sur le câble bâbord du chalut, car si ce matériau est susceptible de recouvrir la coque de submersibles, il entre aussi dans la composition de peintures industrielles. La présence de ces traces reste cependant troublante, car d'une part elles se trouvaient sur une partie du câble présentant des marques de frottement, et d'autre part ce câble a été retrouvé déroulé sur 140 mètres de plus que le câble tribord, comme s'il avait été entraîné par une force inconnue. Cet élément a sans doute été déterminant pour que le juge d'instruction Richard Foltzer évoque explicitement en août dernier la thèse du sous-marin, et annonce son intention d'explorer cette piste plus avant.
Manoeuvres. Face à cette détermination, Christian Bergot accuse les autorités d'allumer des contre-feux, évacuant la responsabilité des submersibles français ou dédouanant par avance le sous-marin hollandais Dolfjin alors qu'il se trouvait le plus proche du lieu de naufrage. «On ne sait pourtant toujours pas sa position exacte au moment où le navire a coulé, mais seulement une demi-heure après et il n'est pas possible qu'il n'ait rien vu ni rien entendu», martèle-t-il. L'avocat a également rappelé qu'alors que des manoeuvres de l'Otan étaient prévues dans la Manche le lendemain de l'accident, des manoeuvres britanniques s'y déroulaient le jour du naufrage, ce que l'on découvrira, mais seulement quinze mois plus tard grâce à la presse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorsi
Plus diplômate que moi tu meurs...
Plus diplômate que moi tu meurs...


Féminin
Nombre de messages : 54181
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: LE BUGALED-BREIZH   Lun 27 Nov - 18:54

voila les conclusions de l'enquête :

Des avocats qui parlent de «mensonge d’Etat», des familles «effondrées» et «écœurées», une mère en larmes. Le rapport d’enquête du Bureau Enquête Accident Mer (BEA), rendu public lundi, estime que le Bugaled Breizh a coulé d’un simple accident de pêche. Selon cet organisme, dépendant du ministère des Transports, l'une des chaînes du chalutier a «croché» des fonds sablonneux au large du Cap Lizard (Grande-Bretagne). Des conclusions qui suscitent la révolte et l’indignation des parties civiles.
Les familles des cinq marins morts le 15 janvier 2004 dans le naufrage du Bugaled Breizh espéraient que l’enquête confirme la responsabilité d’un choc avec un sous-marin, thèse très vite évoquée après l’accident.

A la sortie de la présentation du rapport, lundi matin à Quimper (Finistère) dans les locaux de la préfecture, Christian Bergot, avocat d’une des familles parties civiles, qualifie le rapport du BEA d’«inacceptable» et d’«injurieux». L’avocat explique que l’accroche des chaînes du bateau dans le sable ne peut pas entraîner un «naufrage aussi rapide». Pour lui, c’est «techniquement impossible». L’avocat s’indigne que l’hypothèse du sous-marin soit «complètement balayée» par les experts.
Michel Kermarrec, avocat du patron resté à terre, va jusqu’à dénoncer un «mensonge d’état». Il parle de «triste mise en scène pour couvrir un secret défense».

Les familles qui s’étaient déplacées à la préfecture du Finistère se déclarent «outrées», et «écœurées». Tandis que la mère d’un matelot disparu fond en larmes, la belle soeur d’un autre matelot se met en colère, juge «lamentable» les conclusions du Bureau: «c’est une honte de l’Etat français d’ignorer les cinq marins disparus». «Ils nous ont anéantis», ajoute-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE BUGALED-BREIZH   Aujourd'hui à 19:59

Revenir en haut Aller en bas
 
LE BUGALED-BREIZH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE BUGALED-BREIZH
» Nouveau forum rennais (Breizh Team Jeux)
» dictionnaire breton
» Bric a Brac de Kenso
» Lennadennoù : Gwimilio/.../ Kerné (Toussaint ar Garrec)/O Breizh ma Bro/ Pleyben, va farrez !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kaïsa :: Ce qu'on aime... :: Le cinéma, la TV...-
Sauter vers: